anonyme

Mon mari me degoute comment faire ?

Salam ahlykum la oummah , alors voila je suis mariée depuis octobre devant ALLAH et je vis avec mon mari depuis Fevrier mais voila rien ne va entre nous on fais que de se disputer, j'ai l'impression qu'il me délaisse j'entends jamais des mot doux de sa part juste des je t'aime mais a force qui me le dit souvent on dirait il est pas sincère, et il rentre tout les weekend j'ai ces parent on na jamais passer un weekend ensemble et la journée il travail je le voit pas le soir mr est fatigué il me dégoute de jour en jour je suis perdu mais je c pas si c'est une cause valable de divorcer ? parce il abuse on dirait quil nest pas marié il assume pas du tout et surtout il pense que a son foot que a son travail sa famille et ses potes , il ma trop écoeuré je vois pas d'avenir avec il m'empêche davoir des enfant parce selon lui il est pas stable donc faut qu'on attend . j'en nai marre cest trop dur

Dans Mariage, posée par anonyme ouhla déja 2 ans

4

Assalamou 3aleykoum wa rahmatoullahi wa barakaatouh, wallahou a3lam mais la meilleur chose à faire c'est d'en discuter vous d'eux et un de vos parents chacun comme médiateur. Car on ne connait que ton point de vue et sans le sien venant de lui ce n'est pas possible d'être complètement objectif. Mais avant de penser au divorce, essayez une conversation à cœur ouvert avec médiateur. Qu'allah vous facilite et vous aide vers la meilleure solution.

yousr
ouhla déja 2 ans

3

posons-nous la question: Dans le cadre du mariage, qu'est ce qui passe ? Il y a établissement d'une relation, d'une union et d'un contexte d'interaction permanente et continuelle entre deux personnes ayant chacun un vécu, chacun un état d'esprit différent, chacun des intérêts et des priorités pas forcément similaires, chacun des sensibilités différentesetc... Et il est évident, que dans un contexte pareil, les risques de frictions sont importants: C'est justement ce qui explique que là également, l'Islam a donné des recommandations bien claires aux deux parties qui s'unissent, étant donné que le Nikâh vise justement à établir une relation solide et durable...

A l'épouse, il a été essentiellement ordonné de respecter et d'obéir l'époux. L'emphase a également été mis à son attention sur l'autorité de l'époux au sein de la famille et la nécessité, pour elle, de faire de son mieux pour s'acquitter de ses différents devoirs conjugaux.


Et à l'époux, il a été donné des enseignements bien clairs sur lesquels je vais revenir dans quelques instants, Incha Allah.


Et quel est le constat qui s'impose à nous aujourd'hui ? C'est exactement le problème que l'on a évoqué tout à l'heure: On se limite à une vision partielle des choses... Comme je m'adresse à une assemblée d'hommes, je vais parler de ce qui nous concerne: Notre attitude, elle consiste aujourd'hui à se focaliser sur les versets du Qour'aane et les Hadiths qui évoquent les devoirs de la femme - références qui ne nous sont pas directement adressées - en "oubliant" et en accordant que peu de considération au respect de ce qui nous est adressé... Résultat: On se retrouve avec des tensions, des frictions aux graves conséquences parfois dans la vie conjugale... qui se reflètent ensuite sur la communauté entière...


Notre priorité aujourd'hui doit être justement de trouver les moyens pour palier à ce manquement: Pour cela, l'essentiel consiste à ce que nous gardions à l'esprit les enseignement de l'Islam qui nous concernent et qui nous sont adressés, et faisons de notre mieux pour les respecter et les appliquer... Et c'est là que j'en arrive à un rapide rappel concernant nos principaux devoirs en tant qu'époux... Il y a un passage du Qour'aane très court et très concis qui nous suffit amplement à ce sujet; Il s'agit du passage qui ordonne:

"Et comportez-vous convenablement envers elles (l'épouse)..."


Le bon comportement envers l'épouse est une obligation venant de la part d'Allah. Ce passage est court, mais le sens qu'il porte est très vaste... En effet, le bon comportement dont il est question ici doit se manifester à plusieurs niveaux :

  • Au niveau de l'entretien matériel, bien entendu, qui est une obligation religieuse que personne n'ignore.

 

  • Mais également au niveau de l'accompagnement spirituel de l'épouse: En effet, un époux qui veille à ce que s'imprègne chaque membre de sa famille (lui en premier) de la "Taqwa" (crainte révérentielle d'Allah), de respect et de l'obéissance des lois divines, contribue, Incha Allah, par son attitude, à faire en sorte que sa famille reste unie dans le bonheur non seulement dans ce monde, mais également dans l'Autre Monde, au Paradis...

 

  • Avec cela, la mari a également le devoir de tout faire pour garder une climat de sérénité et une bonne ambiance au sein de la famille : C'est là aussi une expression très importante du bon comportement. Etablir et entretenir une bonne ambianceenglobe pas mal de choses... que l'on retrouve d'ailleurs dans le modèle de vie conjugale du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam)...

    Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) se concertait avec ses épouses, même dans les moments les plus cruciaux (comme ce fut le cas à Houdeïbiyah, en l'an 6 de l'Hégire),

    il (sallallâhou alayhi wa sallam) les assistait dans leurs tâches,

    il (sallallâhou alayhi wa sallam) prenait le temps de discuter avec elles,

    il (sallallâhou alayhi wa sallam) veillait à les divertir - on en a des preuves dans la vie de Aîcha (radhia Allâhou anha) avec qui le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) avait fait la course à pied... Une fois, c'est Aïcha (radhia Allâhou anha) qui avait gagné et l'autre fois, c'était le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam). Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) avait également laissé à Aïcha (radhia Allâhou anha) regarder des jeunes abyssins qui étaient en train de s'exercer et jouer dans la cour de la mosquée un jour de Ide (Boukhâr); les Hadiths authentiques indiquent qu'il l'avait dissimulé derrière son dos pour qu'elle puisse assister aisément à ce "spectacle", et ce, jusqu'à ce que d'elle-même, elle se lasse...,

    il (sallallâhou alayhi wa sallam) affirmait très clairement que "le meilleur d'entre vous est celui qui est le plus bon envers son épouse, et que lui-même, il était le meilleur d'entre tous dans son comportement envers son épouse" ,

    il (sallallâhou alayhi wa sallam) avait pris soin, lors de son dernier sermon au cours du Pèlerinage d'Adieu, de mettre l'emphase sur la nécessité pour le mari de bien agir envers l'épouse... et ce, en un lieu sacré, en un moment sacré et en présence d'un très grand nombre de Compagnons (radhia Allâhou anhoum),

    et j'en passe...

    • Par ailleurs, il faut également souligner que, dans une mesure générale, tout ce qui, dans notre environnement et notre société est considéré comme étant un témoignage de bon comportement et qui n'est pas contraire à la Chariah, il est nécessaire au mari de l'adopter à l'égard de son épouse: Le terme employé dans le passage du Qour'aane cité plus haut concernant le bon comportement envers l'épouse est "Ma'roûf", qui dérive de "'Ourf". Le terme "'Ourf" , en arabe, désigne les usages en cours dans la société, usages qui varient bien évidemment en fonction de l'espace et du temps... C'est pourquoi, une bonne compréhension du verset implique que le mari doit avoir l'intelligence du contexte, c'est-à-dire que, dans son attitude envers son épouse, en sus de considérer les recommandations exprimées dans nos sources (le Qour'aane et la Sounnah - qui sont et restent les éléments clés pour déterminer ce qui est convenable - "Ma'roûf"), il se doit également de prêter attention à ce qu'imposent les usages licites et appréciables (islamiquement parlant) qui sont en cours à l'endroit et à l'époque où il vit... et les adopter...


    Voilà, brièvement, en quoi consiste notre devoir de bon comportement envers l'épouse : A présent, sincèrement, posons-nous les bonnes questions :

    Jusqu'à quel point accordons-nous de l'importance au respect de ce devoir essentiel qui nous est imposé par le Qour'aane et les Hadiths ?


    Est-ce que, réellement, nous avons le courage de prendre conscience de ce devoir... de notre devoir ?...

    Ou préférons-nous, au lieu de choisir cette attitude responsable, nous ériger en juge pour nos épouses, en les promettant le courroux divin et les pires tourments de l'Enfer si elles "osent" faire une remarque ou une réflexion qui ne va pas totalement dans le sens de nos intérêts- en omettant que cette épouse est, elle aussi, un être humain à part entière, avec ses désirs, ses sensibilités, ses intérêts propres... ?

    A chacun de donner les vraies réponses à ces questions à sa propre conscience...

    En tous les cas, une chose est sûre: Si nous cherchons le bonheur à travers le mariage, notre priorité est bel et bien d'éviter à tout prix de prendre les choses par le mauvais bout:

    Avant même de chercher et de réclamer le respect de nos droits, faisons de notre mieux pour nous acquitter de nos devoirs...

    C'est d'ailleurs là ce qui ressort d'un conseil que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) avait donné aux Compagnons (radhia Allâhou anhoum) quand ceux-ci lui avait questionné par rapport à l'attitude à adopter s'ils sont victimes d'injustices - ces propos avaient été tenus dans un contexte bien particulier, mais leur portée reste générale :

    "Acquittez-vous de vos devoirs et demandez à Allah ce qui vous est dû."

    Qu'Allah nous accorde à tous, à moi même en premier, l'opportunité de remplir nos devoirs en tant qu'époux. Âmine.


    Wa Allâhou A'lam !

    Et Allah est Plus Savant !

iqkra_tranquille
ouhla déja 2 ans

3

salam alikoum wa rahmato alahi wa barakatouho.

je vois que tu es mariée depuis fevrier ma soeur, et tu sais j'ai des amis marié homme biensur qui me disent que dans les premiers mois du mariage, on a l'impression d'etre toujours célibataires, on continue dans nos habitudes tout en pensant que c'est normal.

par rapport aux disputes, je pense que tout les couples passent par ces moments difficiles et surtout la premiére année, c'est un moyens de se connaitre si tu veux ,c'est la confrontations de la vraie nature des personalités, car avant le mariage et meme pendant les deux premiérs mois de mariage, on essaye de supporter l'autre tout en lui donnant une bonne image de seduction, toujours attentioné, souriant, galant, reactif, doux et gentil mais apres un certain temps on aimerait étre nous méme c'est à dire continuer dans la routine d'avant le mariage et reagir au moindre changement des habitudes.donc ma soeur la patience est en OR, car patienter te fait grandir au fond de toi ainsi que tes valeurs mais reagir en pensant au divorce car tu ne peux plus continuer à le supporter ça je pense que c'est le shaytane qui te pousse à l'enivitable ,tu sais que le royaume du shaytane est dans l'eau et chaque jours chaque shaytane rend des compte à Ibliss leur chef, alors quand un shaytane dis à ibliss : j'ai manipulé quelqu'un et je l'ai poussé à voler ,ibliss lui dit, cà c'est rien du tout ,un autre lui dit moi j'ai manipulé une personne et elle a finis par boire de l'alcool ,fourniquer ....etc et ibliss lui reponds ça c'est normal, et quand un shaytane lui dit : j'ai allumé le feu entre un couple et j'ai finis par les séparer et divorcé, là ibliss lui dit : bravo tu es parmis les priviligiés ,viens t'assoir à coté de moi .alors ma soeur peut etre c'est shaytane qui te fait dramatiser les choses dans ta téte comme  si vraiment tu es délaissée par ton mari et il t'empeche de voir les bonnes qualités de ton mari.

on ne peut pas changer une personne mais on peut change l'opinion et la vision qu'on a sur lui ,la cléf de la reussite d'un mariage est la patience, tu verras que avec le temps les choses vont changer et ton mari sera plus attentionné envers toi ,il se rendra compte qu'il a besoin vraiment de toi et sans toi il est perdu alors il va essayer de recupérer tout les temps perdu dans le foot, et les potes et la famille.

ces problémes que tu evoques sont des faux problémes en generale car tout les couples les vivent d'une façon ou d'une autres.à l'arrivée des enfants ,la vraie vie conjugale commence.

inchalah le bon dieu vous guide et miséricorde et benediction remplira vos coeur avec bcp de bonheur,


elmoutawakil2012
ouhla déja 2 ans

0

wa aleyki slm ,as tu envisager d avoir des bébés ? comme sa t occupes un peu ,,,en plus sa te permettra de renouer ac ton mari inchaa Allah

algerienne-muslima
ouhla déja 2 ans

0

salam

tout dépend de votre age,maturité,de l'amour que vs vs portez chacun,de la vision que vs avez l'un de l'autre ,en plus 5 mois que vs vs connaissez,sache qu'il faut a certain(e)s gens plus d'1-2 ans pour s'apprécier et décider d'unir leur destin, trop de choses peut-etre le rebutent,depuis combien de temps est-ill muslim ainsi que toi car pratiquer une union muslim apres avoir connu des unions non-muslims,il est un peu dur de s'en sortir car la sexualité fonctionne différemment ,il faudrait que vs parliez de tout ça en privé avec des témoins mahrams et savants a vs deux sinon des imams inconnus de votre localité feront l'affaire   ,ce serait mieux


alili
ouhla déja 2 ans

-1

عليكم سلام ورحمة الله وبركاتهEst ce que vous avez fait un point sur vos emplois du temps avant de vous marier ? Si non, mettez vous autour d'une table et essayer de voir le temps que chacun peut accorder à l'autre. Ensuite, pourquoi passe-t-il ses week-end chez ses parents ? C'est pour quelque chose d'important ? Si oui, tu pourrais lui demander de l'accompagner quand il y va pour pouvoir être avec lui.Autres conseils que je pourrais te donner, même si il est peut-être injuste avec toi, essayes de faire ce qui lui plait. Ca peut lui faire changer de comportement. Et ne lui en veut pas trop pour son manque d'affection. Vous les femmes vous avez plus de maturité que nous et une autre vision du couple. Comme c'est vous qui pourtez l'enfant, Allah a fait que vous etes plus altruiste que l'homme en général. Donc même si il passe vraiment beaucoup de temps avec ses amis et qu'il est pas aussi doux que tu le voudrais, c'est pas forcément par manque d'amour pour toi.Enfin, en ce qui concerne le divorce, je te conseil de le faire vraiment qu'en dernier recours. D'abord pour te ce qu'a dit elmoutawakil2012. Et puis il faut voir la réalité. De nos jours, une femme divorcée est mal vue. Tu pourrais avoir des difficultés pour te remarier ensuite. Et encore plus si tu le fais après la consommation du mariage, car les jeunes veulent des vierges.Qu'Allah améliore ta situation en tout cas. As salam 'alaykoum wa rahmatoullah

Jilem
ouhla déja 2 ans
à l'instant

0

un invité
à l'instant
/questions-reponses.html
/questions-reponses/get_answer/1046.html
/questions-reponses/save_reply/1046.html
/questions-reponses/save_answer/1046.html
/questions-reponses/accept_answer/1046.html
/questions-reponses/unaccept_answer/1046.html
/questions-reponses/unpublish_answer/1046.html
/questions-reponses/delete_answer/1046.html
/questions-reponses/update_answer/1046.html
/questions-reponses/like/1046.html
/questions-reponses/dislike/1046.html
/questions-reponses/report_answer/1046.html
/questions-reponses/report_question/1046.html