Al-Boukhârî a rapporté dans son Sahîh (Recueil de hadiths authentiques), Vol. 2 - page 47, d'après Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui) que le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit :  

 

"Allah - qu'Il soit Béni et Exalté - descend chaque nuit au ciel le plus proche (de la terre), vers le dernier tiers de la nuit et dit : ''Qui M'invoque, pour que Je l'exauce ? Qui Me demande, pour que Je lui donne ? Qui implore Mon pardon, pour que Je lui pardonne?''

A mon propos

Informations générales

A propos de la religion

Je veux, je veux pas

En ce moment je

Plus d'informations

hic78

hic78

D'après Abou Houreira , le Prophète a dit: « Celui qui dit 'Gloire et Louange à Allah'

( Sobhanalah Wa Bihamdih) 100 fois dans la journée, ses péchés lui sont effacés même si ils étaient comme l'écume de la mer »
- il y a 1 an
  • Membre depuis
    samedi 12 février 2011 20:59
  • Dernière fois en ligne
    il y a 1 an
  • Visites de profil
    846 vues
  • Degré d'activité sur le site
  • Type de Profil
    Utilisateur classique
  • hic78 a posté un nouveau statut

    D'après Abou Houreira , le Prophète a dit: « Celui qui dit 'Gloire et Louange à Allah'

    ( Sobhanalah Wa Bihamdih) 100 fois dans la journée, ses péchés lui sont effacés même si ils étaient comme l'écume de la mer »

    Lien permanent il y a 1 an
  • hic78 a posté un nouveau statut

    Les coeurs de deux sortes : blanc et noir

    Lien permanent il y a 1 an


    hic78 Les coeurs de deux sortes : blanc et noir
    "Des epreuves et des tourments seront presentés aux coeurs, comme une natte de roseau entrelacant le baton par le baton.
    N'importe quel coeur qui observe ces epreuves aura une marque noire en lui.
    Cependant, n'importe quel coeur qui les rejette aura une marque blanche mise en lui.
    Le resultat est que les coeurs seront de deux sortes : un blanc semblable à une pierre blanche, qui sera nuie par des epreuves aussi longtemps que les cieux et la terre supporterons, et l'autre sombre et rouillé comme un navire retourné incapable d identifier le bon, ni rejeter le mal, mais plutot étant absorbé par ses passions."
    rapporté par muslim

    D'apres ibnoul qayyim,

    Les épreuves qui sont presentées aux coeurs et qui sont la cause de la faiblesse sont :

    -les épreuves concernant le faux desir
    -les épreuves concernant le doute

    Ainsi, les epreuves concernant le faux desir causent l'intention et le desir d etre corrompu, tandis que les epreuves concernant le doute provoquent la corruption de la connaissance et de la croyance.

    Les coeurs une fois exposés à de telles epreuves sont de deux sortes :

    un coeur une fois exposé a de telles epreuves les absorbe, comme uen eponge qui imbibe l'eau vers le haut, laissant en elle une tache noire. Un tel coeur continuera a imbiber vers le haut les diverses epreuves qui lui sont presentées,jusqu'a ce qu'il devienne foncé et corrompu; c'est ce qui est signifié par "un navire retourné", ainsi quand ceci se produit, deux dangers s'emparent de lui et le plonge dans la destruction.

    1erement: confondre le bien avec le mal, ainsi ni il ne reconnait le bien ni il ne rejette le mal. Cette maladie peut s'emparer de lui, a tel point qu'il croit le bon etre le mal et le mal etre le bon, la sunna etre la bid'a et la bid'a etre la sunna, le vrai etre le faux et le faux etre la vrai.

    2emement: Juger par ses caprices et ses passions, au dessus et contre ce avec quoi le messager d'Allah est venu, etant asservi par ses caprices et desirs et etant mené par euxegalement.

    Un coeur blanc dans lequel la lumiere de l'i est eclatante et son eclat illuminé, ainsi quand des epreuves sont presentées a un tel coeur , elles sont rejetées et tournent loin de lui. Cela fera augmenter sa lumiere, son illumination et la force.

    qu'Allah nous comptent parmi les personnes au coeur blanc, et que le bouclier qui soit entre nos actions et nous soit fortifié par la crainte d'Allah autrement dit la peur de son chatiment! amine que ce rappel nous soient profitable.
    copié de darwa.com
    Cheikh Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya
    il y a 1 an
  • hic78 a posté un nouveau statut

    " Lorsque Allâh aime un serviteur, Il appelle Jibrîl et lui dit : « Allâh aime untel, aime-le ! ».
    Jibrîl l'aimera alors et il criera à l'adresse des habitants du ciel :
    « Allâh aime untel, aimez-le ! ».
    Les habitants du ciel l'aimeront alors, puis il lui sera fait de même sur terre. "
    Rapporté par Al-Bukhari

    Lien permanent il y a 1 an
  • hic78 a posté un nouveau statut

    Repousser l'oeil en disant « Mâ châa Allah - ما شاء الله» est une innovation

    Lien permanent il y a 1 an


    hic78 Repousser l'oeil en disant « Mâ châa Allah - ما شاء الله» est une innovation
    Eviter le mauvais oeil en disant :

    "Mâ châa Allah - ما شاء الله"
    ou "Mâ châa Allah lâ qouwata ilâ biLlah - ما شاء الله لا قوة الا بالله"
    ou "Mâ châa Allah TabârakaAllah - ما شاء الله تبارك الله"
    est innovation !

    Se sont répendues parmis les musulmans de notre époque des expressions dites lorsqu'un frère voit en son autre frère ou sa soeur quelque chose qu'il admire ou qu'il aime.

    Il dit alors "Mâ châa Allah TabârakaAllah - ما شاء الله تبارك الله" ou "Mâ châa Allah lâ qouwata ilâ biLlah - ما شاء الله لا قوة الا بالله" pensant que ces dits sont légiférés et qu'il évitera alors de le nuire avec son mauvais oeil.

    Par exemple lorsqu'il voit sa maison, ses enfants, ses vetements ou sa voiture... il dit alors ces expressions pensant qu'il ne l'affectera pas avec son mauvais oeil

    Est-ce que ces expressions sont légiférées ou sont elles des innovations ?

    En effet ces paroles ditent dans ces situations sont des bid'as (innovations).

    Car le dhikr, les du'as (les invocations) sont des adorations.

    Et pour qu'une adoration soit acceptée, deux conditions doivent avoir lieu apres le tawhid, l'unicité :

    La sincerité : al ikhlass - الخلاص
    Le suivi : el moutaba'a - المتابعة

    Le suivi de la sounnah du prophète صلى الله عليه وسلم est d'appliquer ce qu'il a fait et de s'abstenir de ce qu'il n'a pas fait.

    Et si tu pratiques un acte dans l'Islam que le prophète صلى الله عليه وسلم n'a jamais commis ou les compagnons alors tu es en train de commettre une bid'a.

    Et la preuve de cela sont les paroles de notre prophète صلى الله عليه وسلم cité dans sahih al boukhari et mouslim, sera rejeté tout élément introduit dans notre affaire.

    Et dans une autre citation de mouslim :

    "quiconque introduit dans notre affaire (la religion) une chose qui n'en fait pas partie, celle-ci sera alors rejetée"

    Suivre le prophète صلى الله عليه وسلم dans l'adoration doit être fait à toute époque, en tout lieu, pour toutes les situations pour toutes les raisons en respectant la quantité

    En disans "Mâ châa Allah - ما شاء الله" contre le mauvais oeil, tu n'as pas suivi le prophète صلى الله عليه وسلم dans la raison.

    Ce qui a été ordonne par le prophète صلى الله عليه وسلم est de dire :
    "Baraka Allah lak - بارك الله لك" ou "baraka Allah 'aleyk - بارك الله عليك" pour cette raison.

    L'essentiel est de s'arreter la où le prophète صلى الله عليه وسلم s'est arreté.

    Personne n'a le droit d'innover dans notre religion en apportant un propos de raisonnement ou traditionnel sans une référence du Coran et de la Sounnah et des oeuvres des compagnons qu'Allah les agrées

    Ce type de raisonnement est la methode des mou'tazilites

    Prières et salutations soient sur notre prophète ainsi que sa famille et ses compagnons

    Traduit par Abou Maryam Jaouad Al Maghrebi
    copié de al-sunan.org

    Ibn abdel bar dit dans "tamhid" : le tabrik est de dire :



    تبارك الله أحسن الخالقين - اللهم بارك فيه
    "tabaraka ALLAH ahssanou al khaliqine - ALLAHuma barik fih"


    Ainsi le dhikr legiféré pour repousser l'oeil est le dhikr rapporté dans la sunna du prophète صلى الله عليه وسلم :
    "qu"il invoque pour lui la baraka"

    Ibn el qayim et Ibn abdel bar ont expliqué cela en disant : "qu'il dise :



    اللهم بارك عليه - اللهم بارك فيه
    ALLAHuma barik fih ou ALLAHuma barik 'alayh


    Traduit par oum mou'adh

    Source forum de cheikh : http://www.al-sunan.org/vb/

    الوقاية من العين بقول المعجب بالشيء : ما شاء الله ،أو ما شاء الله لا قوة الا بالله ،أو ما شاء الله تبارك الله - بدعه
    انتشر بين أهل هذا العصر أن أحدهم اذا رأي ما يعجبه من أخيه وأراد رفع العين عما أعجبه قال ما شاء الله تبارك الله " أو قال " ما شاء الله لا قوة الا بالله " ظاناً أنه ذكر يقال عند الاعجاب بالشيء لدفع العين عنه ولذلك اذا أبديت لأحدهم اعجابك بماله أو بيته أو ولده أو لباسه أو بستانه ولم تقل ما شاء الله ، ربما وجد عليك خشية أن يصيبه من عينك ما يتلف ماله أو ولده. فهل هذا الذكر في مثل هذا الموطن مشروع أم هو بدعة ؟ ان هذا الذكر في مثل هذا الموطن بدعة لأن الذكر عبادة والعبادة يشترط لقبولها شرطان بعد التوحيد
    الخلاص
    المتابعة
    فالمتابعة هي الاقتداء بالنبي صلى الله عليه وسلم فعلا وتركا , ففعل ما فعله النبي صلى الله عليه وسلم سنة , وترك ما فعله النبي صلى الله عليه وسلم بدعة . والدليل قول النبي صلى الله عليه وسلم فيما رواه البخاري ومسلم " من أحدث في أمرنا هذا ما ليس منه فهو رد "وفي رواية لمسم " من عمل عملا ليس عليه أمرنا فهو رد" فمن كان متابعا لرسول الله صلي الله عليه وسلم في العبادات فلا بد من أن يتابعه فيها في الزمان والمكان والسبب والهيئة والصفة والعدد, فلو قال ما شاء الله لدفع العين لم يتابع رسول الله صلي الله عليه وسلم في السبب فمتابعته في السبب لا تكون الا بالذكر الذي أمر به النبي صلي الله عليه وسلم عند وقوع ذلك السبب وهو قول بارك الله لك أو عليك. فلأصل في الأذكار التوقيف كما هو مقرر فلا يجوز لأحد أن يحسن هذا الذكر البدعي بعقله أو بالتقليد من غير تحقيق بالرجوع الى الدليل من الكتاب والسنة وعمل الصحابة رضي الله عنهم فان التحسين والتقبيح العقلي انما هو مذهب المعتزلة.
    فما هو الذكر المشروع لدفع العين؟
    لقد بين النبي صلي الله عليه وسلم ذلك أتم البيان كما ثبت ذلك في موطا مالك رضي الله عنه عن محمد ابن ابي امامة بن سهل بن حنيف أنه سمع أباه يقول اغتسل أبي سهل بن حنيف بالخرار , فنزع جبة كانت عليه وعامر بن ربيعة ينظر ــ وكان سهل رجلا أبيض حسن الجلد ــ فقال عامر : ما رأيت كاليوم ولا جلد عذراء , قال : فوعك سهل مكانه واشتد وعكه فأتى رسول الله صلي الله صلي الله عليه وسلم فأخبره سهل بالذي كان من أمر عامر فقال رسول الله صلي الله عليه وسلم " علام يقتل أحدكم أخاه , ألا برّكت ان العين حق توضأ له " فتوضأ له , فراح سهل مع رسول الله ليس به بأس. ففي قوله صلي الله عليه وسلم " ألا برّكت " بيان لما يقول من نظر الي شيء فأعجبه , فخشي العين عليه . وفسرت رواية " ألا برّكت " بما أخرجه معمر الأزدي في جامعه بسند صحيح أن النبي صلي الله عليه وسلم قال " اذا رأى أحدكم منه ما يعجبه فليدع له بالبركة " وجاء عند ابن ماجه أن النبي صلي الله عليه وسلم قال " اذا رأى أحدكم من أخيه ما يعجبه فليدع
    له بالبركة " وكذلك أخرجه أحمد في مسنده وابن حبان والبيهقي والطبراني والحاكم في مستدركه وابن أبي عاصم في "الاحاد والمثاني " من طرق كلهم عن أبي امامة بن سهل وكلهم اجتمعوا على قوله صلي الله عليه وسلم للذي أصاب بعينه وهو عامر بن ربيعة " ألا برّكت " ومعناه ما جاء في الرواية الأخرى "اذا رأى منه ما يعجبه فليدع له بالبركة "قال ابن عبد البر في " التمهيد " والتبريك أن يقول : تبارك الله أحسن الخالقين اللهم بارك فيه " قال ابن القيم : أمر العائن أن يقول" اللهم بارك عليه " ليدفع تلك الكيفية الخبيثة بالدعاء الذي هو احسان الى المعين فان دواء الشيء بضده . فالذكر المشروع لدفع العين هو الذكر الذي دلت عليه ظاهر سنة رسول الله صلي الله عليه وسلم في الروايات المفسرة وفيها " فليدع له بالبركة كما ذكر ابن القيم وابن عبد البر في تفسير ذلك فقالوا : يقول اللهم بارك فيه أو عليه .
    Original en arabe

    Dans quelles situations dire : "Mâ châa Allah" ? (Cheikh alOuthemine)

    Cheikh Maher Bin Dhafer Al-Qahtany
    il y a 1 an
  • hic78 a posté un nouveau statut

    Le fait de se lever pour quelqu’un qui arrive

    Lien permanent il y a 1 an

    hic78 Question :

    Nous étions dans une réunion, et une personne est entrée. Tous les gens présents se sont levés, sauf moi.

    Devais-je donc me lever, ou est-ce que ceux qui se sont levés ont commis un péché ?

    Réponse :

    Il n’est pas obligatoire de se lever pour un nouvel arrivant, mais cela fait partie des règles de bienséance, afin de lui serrer la main, et d’autant plus s’il est le propriétaire du lieu.

    En effet, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, s’est levé pour Fâtima, de même qu’elle, qu’Allah l’agrée, s’est levée pour lui, prière et salut d’Allah sur lui. (1)

    De plus, les Compagnons, qu’Allah les agrée, se sont levés sur l’ordre du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, pour Sacd ibn Mucâdh, qu’Allah l’agrée, quand il est venu pour juger la tribu des Banî Qurayda. (2)

    De même, Talha ibn cUbaydillah, qu’Allah l’agrée, s’est levé, devant le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, quand Kacb ibn Mâlik, qu’Allah l’agrée, est arrivé, une fois qu’Allah eut accepté son repentir, pour lui serrer la main et le féliciter, puis il s’est rassis. (2)

    Cela fait partie des règles de bienséance.

    Mais ce qui est interdit est de se mettre debout par vénération.

    Par contre, se lever pour accueillir un invité, pour l’honorer, lui serrer la main ou le saluer est permis.

    Mais se lever alors que la plupart restent assis, par vénération ou sans intention de l’accueillir, ou de lui serrer la main, cela est interdit.

    Et pire encore est le fait de se lever par vénération pour une personne qui reste assise.

    Le fait de se lever pour quelqu’un se divise en trois catégories :

    Se lever pour quelqu’un qui reste assis, par vénération, comme font les non-arabes pour leurs rois et leurs seigneurs, comme l’a montré le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, cela n’est pas permis.

    C’est pourquoi le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a ordonné à ses Compagnons de s’asseoir quand il a dirigé la prière assise.

    Il leur a donc ordonné de continuer la prière assise. (4)

    Quand ils se sont levés, il a dit :

    « Vous étiez sur le point de me glorifier, comme font les non-arabes avec leurs chefs. » (5)

    Se lever pour quelqu’un qui est debout, quand il entre ou sort, sans l’intention de l’accueillir ou de le saluer, mais seulement pour le vénérer.

    Cet acte est pour le moins détestable, et les Compagnons, qu’Allah les agréent, ne se levaient pas pour le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, quand il entrait, car ils savaient qu’il détestait ce geste.

    Se lever pour aller au-devant de celui qui arrive, pour le saluer, pour l’emmener s’asseoir ou autre chose. Il n’y a pas de mal en cela, mais fait plutôt partie de la Sunna comme on l’a montré précédemment.

    (1) Abû Dâwûd dans le chapitre du comportement (5217), At-Tirmidhî dans le chapitre des vertus (3871).
    (2) Al-Bukhârî dans le chapitre du Jihâd (3043), Muslim dans le chapitre du Jihâd (1768).
    (3) Al-Bukhârî dans le chapitre des batailles (4418), Muslim dans le chapitre du repentir (2769).
    (4) Al-Bukhârî dans le chapitre de l’appel à la prière (689), Muslim dans le chapitre de la prière (411) selon Anas.
    (5) Muslim dans le chapitre de la prière (413) selon Jâbir.

    Majmûc Fatâwâ 4/394
    copié de fatawaislam.com
    Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz
    il y a 1 an
  • hic78 a posté un nouveau statut

    Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

    D'après Awf Ibn Malik (radi Allahou 'anhou), le Prophète (sallallahû 'alayhi wa salam) a dit :

    « Prenez garde aux péchés qui ne sont pas pardonnés. Le vol d'une partie du butin, celui qui en vole quelque chose viendra avec le jour du jugement. Et manger l'usure, celui qui mange l'usure sera ressuscité le jour du jugement comme un possédé frappé par la possession » puis il a récité le verset :

    - Ceux qui mangent l'usure ne se lèveront que comme celui qui a été frappé par la possession de Chaytan - [Sourate Al Baqara n°2 verset 275].

    Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1862.

    Lien permanent il y a 1 an
  • hic78 a posté un nouveau statut

    Les ruses d’Iblis contre les athées

    Iblis a fait croire à beaucoup de gens qu’il n’existe pas de Dieu, ni de créateur et que toutes ces choses que l’on perçoit existent sans créateur.

    Ceux-là, après ne pas avoir perçu le créateur par les sens et ne pas avoir utilisé la raison pour le connaître, ils l’ont nié.

    Est-ce que l’être doué de raison peut douter de l’existence d’un créateur ?

    Si l’homme passe près d’un terrain dans lequel il n’y a pas de constructions, ensuite revient et voit un mur construit, il sait qu’il a nécessairement un constructeur qui l’a bâtit.

    Cette terre aplanie, ce toit élevé, ces constructions merveilleuses, ces lois en vigueur fondées sur la sagesse, ne témoi

    Lien permanent il y a 1 an
  • hic78 a mis à jour son profil


    il y a 2 ans
  • hic78 et {target} sont maintenant amis


    il y a 3 ans
  • hic78 a posté un nouveau statut

    salam alikoum ==)

    Lien permanent il y a 3 ans
  • moh et {target} sont maintenant amis


    il y a 3 ans